Le tabouret à vis

Produit-culte de Quatre Saisons depuis l’ouverture du premier Quatre Saisons en 1965. Il se vend toujours aussi bien vingt ans plus tard générant même de nombreuses copies. René Legrand l’a conçu en s’inspirant directement du tabouret traditionnel à grosse vis de bois et à trois pieds des bijoutiers-joailliers.

La chaise pliante triangulaire

de Quatre Saisons est importée d’Italie. Elle est petite, compacte, légère et solide. Pliée elle tient peu de place. On la trouve en stock sans discontinuer dans les boutiques Quatre Saisons en raison de son succès. Elle est fabriquée en bois naturel mais aussi en finition peinte blanc, rouge, noir.

La chaise bistrot et ses déclinaisons

On trouve à Quatre Saisons  une gamme de sièges dans le style bistrot, importée de Pologne et réalisée en bois courbé façon Thonet ®. Il y a la chaise avec son dosseret à deux lames courbées, le fauteuil avec ses accoudoirs courbés, le fauteuil tournant à vis métallique et ses accoudoirs droit et un tabouret tournant sur le même principe. Les assises sont cannées. Le bois est vernis en rouge, en blanc, en vert, en noir, ou en incolore.

La chaise paillée

pour les cuisines et les intérieurs campagnards a été modernisée par René Legrand. Elle est disponible en bois brut naturel soigneusement fini et poncé.

Le fauteuil producteur

est une variante haut de gamme en cuir du fauteuil de metteur en scène toilé pliant. Le modèle de Quatre Saisons est une importation polonaise en bois naturel vernis ou peint, houssée d’un épais cuir naturel finition bougie qui se patine avec le temps prenant des teintes fauves. Dans le même esprit Quatre Saisons propose la variante en cuir du fauteuil appelé traditionnellement « colonial » plus bas et entièrement démontable.

Les autres sièges

On peut également se procurer à Quatre Saisons les chaises et tabourets en caillebotis de bois clair, ceux dessinés par l’architecte finlandais Alvar Aalto (1898-1976) fabriqués par la société Artek et dont l’importateur exclusif était la société Torvinoka. De jolis fauteuils en châtaignier, un petit canapé en vannerie fabriqué par les artisans de Touraine (Région Centre), des tabourets en bois massif à hauteur de table ou de bar dont les pieds sont fichés dans l’épaisse assise, inspirés à René Legrand par les tabourets de vacher qui avaient tant plu à Charlotte Perriand.

Pour dégager le sol des boutiques, le stock des chaises est volontiers accroché en hauteur à des crochets, clin d’œil aux communautés Shakers d’Amérique du Nord, dont le style de mobilier et d’accessoires pour la maison était très apprécié par les créateurs de Quatre Saisons.

© Copyright Quatre Saisons 1965-1985 - Theme by Pexeto