Ils varient au fil des saisons, des années, au gré des découvertes et de la sensibilité du moment. Citons les plus emblématiques.

Les paniers

tressés par les artisans de Fayl-Billot en Haute-Marne et de Villaines-les-rochers en Touraine. Paniers suspendus à des tringles de bois sous les plafonds ou accrochant l’œil dans les vitrines, ces corbeilles et paniers avec ou sans anse, au charme campagnard et dont la blondeur s’harmonise avec le bois naturel, participent à l’esprit simple et clair des boutiques Quatre Saisons. On les propose pour la cuisine bien sûr, mais aussi comme rangement dans les chambres et sur les rayonnages.

Les sabots

en cuir naturel de Quatre Saisons font courir les Parisiennes. Ce sont des sabots suédois de la marque Kristina. Leur socle est en bois clair et leur dessus en cuir épais noir, brun, rouge ou naturel. Les Parisiennes les adoptent comme chaussures de ville – en même temps qu’elles se mettent au pantalon et à la jupe longue. Les plus enthousiastes complètent leur panoplie avec un sac gibecière en cuir naturel polonais, porté en bandoulière en guise de sac de ville. Son cuir épais, au toucher bougie, très clair au départ ne craint pas les intempéries et se patine sans s’user au fil des années.

Le parapluie de berger

Prenant le contrepied des parapluies en nylon qui cherchent à être le plus petit et le plus léger possible pour se couler dans le sac sans se faire voir, le parapluie de Quatre Saisons est un authentique parapluie de berger avec manche de bois clair vernis et une toile épaisse rouge noire ou bleue, fait pour être vu mais bien protégé – quitte à encombrer !

© Copyright Quatre Saisons 1965-1985 - Theme by Pexeto