René Legrand et Mado Jolain-Legrand s’en chargent, aidés de Mathild Staib, puis de Catherine, l’aînée des enfants Legrand qui suit une formation de graphiste.
Les codes esthétiques sont ceux des bistrots (carreaux des nappes, menu écrit au blanc d’Espagne), et des magasins de bouche (rouge et noir avec gravures anciennes chez le boucher et  la crémière). On y retrouve aussi l’ardoise omniprésente dans les boutiques Quatre Saisons pour indiquer les prix, les dimensions, les heures d’ouverture sur la porte d’entrée…


 Quelques exemples de messages rédigés à l’époque pour insérer dans la presse ou destinés aux clients :

© Copyright Quatre Saisons 1965-1985 - Theme by Pexeto